BUSINESS

BABY-BLUES

VOUS PARTEZ À L’AUTRE BOUT DU MONDE POUR LE TRAVAIL. PAS FACILE DE S’ORGANISER ET D’EXPLIQUER LA SITUATION À VOTRE ENFANT QUE VOUS LE QUITTEZ POUR LE BUSINESS. BESOIN DE GAGNER DES SOUS, CERTES MAIS IL Y A D’AUTRES MANIÈRES D’EXPLIQUER UN DÉPART POUR QUELQUES JOURS À UN ENFANT... CONSEILS PSY POUR L’AIDER À ACCEPTER LA SITUATION.

Par Christel Caulet

septembre, 2018

Titre h2

1 - Surtout ne parlez pas négativement de ce voyage à votre enfant. Car il pourrait mal comprendre les enjeux et s’inquiéter pour vous. Or, le but n’est pas de l’inquiéter mais de l’aider à comprendre ce que vous faites et l’intérêt pour lui et sa fratrie. Trouver les bons mots, est donc capital.
2-Ne considérez pas votre enfant comme un adulte car votre départ peut être considéré comme un abandon. Pensez à ne pas oublier les repères de votre enfant. Aidez-le à comprendre la durée de votre voyage par exemple en comptant le nombre de "dodo" où vous serez absente. Transformez en jeu le fait de préparer votre valise à demandant à votre enfant de vous y aider. Rappelez-lui que vous serez à ses côtés. Pourquoi ne pas lui donner de nouveaux répères en lui fixant un rendez-vous au téléphone ou sur Internet où vous pourrez le voir ? Evitez les "Maman ne t'abandonne pas, elle part travailler".
pleurs enfants

Expliquer calmement à votre enfant votre future absence et trouver les bons mots.

valise
3 - Montrez et démontrez...
Montrer le pays où vous allez avec un globe par exemple ou sur une carte. Et aidez-le à découvrir votre nouvel univers en lui montrant des photos, des vidéos peut-être. Dédramatisez le lieu.
4 - Sécurisez l'environnement
Votre enfant ne doit pas voir son quotidien s’effondrer. Évidemment, cela va être compliqué à gérer mais pas impossible. Préparez la nouvelle organisation. Le petit va dormir chez votre mère pendant votre séjour à l’autre bout du monde, pourquoi ne pas l’habituer quelques jours avant, progressivement, de quelques heures avec sa grand-mère à une nuit complète par exemple ? Cela vous permettra d’organiser le reste. Par exemple, les vêtements des jeunes enfants doivent être préparés à l’avance tout comme les menus, les goûter par exemple. L’absence se prépare ; histoire que la rupture ne complique pas le départ !
essentiel mode.Look

5 - Attention au piège du cadeau « souvenir »

C'est le grand classique du voyage d'affaires : offrir un cadeau pour se justifier. Faut-il le faire ? Oui si le cadeau est modeste et permet simplement de valoriser l'absence. Non, si le cadeau devient une habitude trop ancrée dans l'esprit des enfants. Mais attention, ne tombez pas dans le piège.
cadeaux

Un petit mot à ajouter ?