Financer un tour du monde : Partir faire un tour du monde fait rêver. Mais il faut pouvoir le payer. En moyenne, un tour du monde d’un an revient à 15 000 € et même si on peut le réaliser pour bien moins que ça, il s’agit tout de même d’une somme importante. Comment faire pour financer son voyage ? Il existe plusieurs solutions.

Économiser pour un tour du monde

Financer un tour du monde Financer un tour du monde

Pour celles qui ont un boulot, la meilleure solution reste de mettre de l’argent de côté. Et je vous rassure il est possible d’économiser même avec un salaire moyen. Pour cela, il faut faire des concessions. Optez pour un logement pas trop grand, en coloc de préférence, évitez les restaurants et les sorties, de prendre les transports en commun et éviter de faire du shopping à tout va. Sur le papier, cela semble facile mais avoir une vie monacale peut très vite être difficile à gérer sur le plan moral. Car cela signifie de moins voir ses amies, moins sortir. Dans le cas où votre moral vacillerait, mettez une photo de votre destination coup de cœur sur votre frigo, cela vous permettra de rappeler pourquoi vous faites tous ces sacrifices.

Trouver des sponsors

Pour trouver des sponsors pas d’autres solutions que de choisir un projet, monter un dossier et prospecter des sponsors. Mais attention, le temps investi pour les sommes récoltées pourra être décevant. Car cela vous prendra beaucoup de temps. Mais là encore, je vous rassure on peut très bien partir faire le tour du monde sans sponsor. La mission s’annonce ardue car les marques sont extrêmement sollicités de nos jours pour financer des voyages.

Voici néanmoins quelques conseils : Préparer un beau dossier, bien écrit, bien mis en page pour le transmettre en pdf par mail, à moins que vous optiez pour une version papier à envoyer. Mais si vous voulez pleinement convaincre, c’est sur le web qu’il vous faudra faire la différence. Un joli site web vous sera donc indispensable. Soyez créatifs pour vous démarquer. Et expliquez-bien comment vous espérez trouver une certaine visibilité à vos sponsors. Expliquez bien le but de votre voyage et votre budget pour accomplir votre mission. Sachez que les sponsors ne financent que les projets en adéquation totale avec leur marque. Par conséquent, ils ne vous donneront de l’argent que s’ils savent à quoi il va servir. Une fois votre site mis en place, pensez à fédérer une communauté sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram. Sans oublier les médias qu’il vous faudra contacter…

Travailler pendant le voyager

Travailler pendant votre tour du monde renflouera votre compte en banque en cours de route.

Le Permis Vacances Travail (PVT)

Certains pays ont signé un accord avec la France afin de faciliter aux jeunes de voyager en étant autorisés à travailler pendant une durée d’un an maximum. Ces pays sont l’Argentine, l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, le Japon, la Nouvelle-Zélande et Singapour. Il faut avoir entre 18 et 30 ans, sauf au Canada où l’âge maximum est 35 ans et Singapour où il est 25 ans. Certains pays imposent un quota de PVT, d’autres non.

Le Wwoofing

Le WWOOF (World-Wide Opportunities on Organic Farms) est un réseau mondial de fermes bio. Ces fermes accueillent les gens qui souhaitent partager leur quotidien et leurs travaux en l’échange du gîte et du couvert. Il ne permet donc pas de gagner d’argent mais d’économiser les frais de logement et de nourriture pendant un moment en s’intégrant à la vie du pays. Mais attention, le rythme y est soutenu et le physique peut lâcher parfois.  Dans certains pays, la main d’œuvre étant très nombreuse à solliciter ce type de job peut très vite déchanter à cause de conditions de travail très difficile.

Plus d’infos : www.wwoof.fr

Prendre un crédit

Il est aussi possible de financer une partie de l’argent avec un prêt voyage pour faire un tour du monde. Même si cette solution est risquée puisqu’il vous faudra rembourser dès votre retour l’argent emprunté. Sachez que même si vous avez un job, la situation ne peut être qu’éphémère. Rien n’est garanti pour vous de retrouver votre job tel que vous l’aviez laissé. Dans tous les cas, le retour d’un tour du monde peut s’avérer compliqué moralement. Alors lorsqu’on a des dettes à rembourser, la situation devient de suite plus compliquée.

Bien sur, si vous avez des qualités sportives, de chants ou de musique, n’hésitez pas également à les exploiter pour gagner un peu d’argent. Votre famille peut également vous venir en aide… Mais expliquez toujours votre démarche au mieux pour éviter toute frustration.

Bon voyage !

 


Rédigé par Christel Caulet

le 27 mars 2018

1 commentaire

  • […] premier abord, optez pour un prêt bancaire afin de financer un voyage autour du monde, cela peut faire peur. Pourtant, le prêt bancaire est une solution qui mérite réflexion. Si […]

Un petit mot à ajouter ?