BEAUTE

La beauté retrouve ses lettres de noblesse

L’heure est à la slow cosmetique, un mouvement qui prône de consommer mieux et tout spécialement dans le milieu des cosmétiques où les marques tentent toutes de racheter une vertu morale aux yeux des consommatrices. Les soins cosmétiques, beauté, maquillage ne passent pas à la trappe. Le secteur de la beauté essayerait il de se racheter ? Découverte.

Par Christel Caulet

octobre, 2019

Prise de conscience collective

Désormais, la slow cosmetique sévit sur les réseaux sociaux et dans les boutiques. Après une ère de surconsommation de crèmes beauté et autres produits de maquillage, la tendance de baisse de la consommation se ressent également alors que c'était un marché jusque là qui était toujours à la hausse. La raison : Une prise de conscience collective qui oblige les marques à revoir la composition de leur produit et à se racheter une morale face à un public concerné et écoresponsable. Car oui, la cosmétique pollue au même titre que d'autres sujets. En 2012, la publication d'un livre édité  par Leduc "Adoptez la slow cosmétique" allait provoquer un tsunami en terme de moralisation des marques. Le livre décrit avec précision la liste des produits  mauvais pour la peau et les mauvaises subtances que peuvent contenir certains produits, faisant la part belle aux produits bio. Du coup de nombreuses marques tentent de se racheter un comportement plus vertueux.

 

slow cosmétique

La protection de l'environnement est devenue un sujet central à nos besoins. Du coup, ce n'est plus nous qui décidons mais c'est davantage les consommatrices qui font la loi !

prendre soin de soi

L'Oréal, le géant de la cosmétique, qui a récemment lancé une gamme de produits basés sur des produits bio, a pris conscience du phénomène. " La protection de l'environnement est devenue un sujet central à nos besoins. Du coup, ce n'est plus nous qui décidons mais c'est davantage les consommatrices qui font la loi ", confie la responsable du centre thermal de St Gervais Mont Blanc. "Les produits recherchés se doivent des formules de produits à base d'ingrédients naturels de qualité. Nous avons donc développé une gamme de produits avec ce qu'on trouve de mieux comme plantes dans les Alpes suisses. Notre cahier des charges est plus difficile à mettre en place mais en revanche, on peut être fier de ce que nous produisons avec ces produits. Surtout aux tarifs exigés pour les avoir. Nos clientes recherchent des produits purs, bons pour leur peau tout en ayant un portefeuille plus limité. "On peut donc parler de consommation raisonnable avec des produits de qualité.

femme beauté

Agir contre la surconsommation

Aujourd'hui avec les réseaux sociaux et les blogs beauté, les consommatrices sont plus averties et se lancent en croisades contre cette surconsommation de produits de beauté. De nos jours, on peut tous agir concrètement sur l'environnement. "Oubliez donc les 50 crèmes sérums que vous aviez dans vos étagères, les savons qui flottent autour de votre baignoire. Julien Kaibeck est un spécialiste du sujet. "On n'a pas besoin concrètement d'avoir autant de produits, un savon et un shampoing et un déodorant suffiront largement. Mais alors on s'y prend comment pour nettoyer ses placards ? "Il faut faire un bilan précis de ce qu'on a dans la salle de bain. Pour bien faire, il faudrait éliminer tous ceux qui contiennent des ingrédients dérivés du pétrole, les plastiques, les silicones, les conservateurs... Croyez-moi, vous allez faire un vrai ménage. Vous trouverez des renseignements précis sur le site slow-cosmetique.org. Du coup, quand on nettoie sa salle de bain, les consommatrices retrouvent une certaine confiance en des produits sains et purs comme les huiles essentielles, les produits à base d'huiles végétales. On privilégiera également le beurre de karité pur, l'argile, l'aloé vera. En général, les marques qu'on promeut sont des marques qu'on retrouve dans les boutiques bio ou spécialisées. On a des produits avec des circuits courts de production, des productions plus artisanales." Un label Slow cosmétique a même été créé en 2013. " Nous analysons chaque produit avec rigueur. Les marques sont donc obligées d'acquérir un comportement plus responsable envers l'environnement. Ce label n'a été donné qu'à 48 marques lorsqu'on l'a créé. Aujourd'hui, on en compte 130. Cela montre bien que les marques se plient à ces exigences.

Au quotidien je fais quoi ?

Le matin, j’applique un hydrolat fait maison. Ensuite, j’applique des huiles végétales au même titre qu’une crème de jour. Le soir, je me démaquille soigneusement avec une huile végétale neutre comme l’huile d’amande douce. Je vaporise un hydrolat bio adapté à mon type de peau. Massez el bien sur l’ensemble du visage avant de mettre un sérum bio que l’on aura de préférence fabriqué soit même comme ça il sera personnalisé en fonction des besoins de votre peau.

Vous pouvez retrouver sur slow-cosmetique.org le listing des marques éco-conscientes et qui agissent concrètement.

Sur le corps, je fais quoi ?

Après une douche où on utilisera de préférence un savon en bloc, on hydrate la peau avec de l’huile d’argan de préférence ou de l’huile de macadamia.

Pour les cheveux, je fais comment ?

Difficile de nettoyer complètement la salle de bain des pots de shampoing et autres soins pour les cheveux ! Alors j'opte pour le shampoing solide comme avec la marque Belice qui propose un large choix.

 

belice-shampoing-solide-
huile argan
végétation
unejet-lag-magazine15

Une jet lag magazine 15

Vue depuis Parenthèse

Hôtel Parenthèse, concep...

edito

EDITO MAGAZINE 15

ours

Ours Jet-lag Magazine 15

sommaire

Sommaire Mag15

Juliette Rigal

Contributeurs-Mag 15

DErby Alma

Les nouveaux hôtels en Fr...

ritz carlton

Les nouveaux hôtels à l&...

bordeaux-boutique1@2x

La maison Sisley à Bordea...

se déplacer

Se déplacer

looksport1

Sport chic

Swinging London

Swinging London

culture

Culture

areal-resort-1063x614

Des hôtels designés pour...

48 heures à Doha

48 heures à Doha

botanical garden sydney

Sydney ville sporty

seignosse

Les Landes version outdoor

phoebe los angeles

Shooting mode sport

photo slow cosmetique

Slow cosmetic

Séance Yoga au Revivo Wellness Resort

Interview de Laurie Mias, ...

chloebloom

Interview Chloé Lanchois

parfums

Retour aux sources

Un petit mot à ajouter ?