VOYAGE

SUR LA ROUTE DU PAYS BASQUE...

On a décidé de partir pour le pays basque un peu par volonté de prolonger les vacances. Finalement, on est passé par 3 villes principales : Biarritz, Bilbao et San Sébastien,  3 étapes pour réaliser à votre tour un voyage au cœur d'une identité propre.

Par Christel Caulet

décembre, 2015

1e étape : Biarritz

Station balnéaire chic, Biarritz. Découverte des premières rues du centre-ville et de ses enseignes. Aux premiers abords, on a l’impression de se retrouver dans une ville où les vitrines des boutiques ne se regardent uniquement. La magie de Biarritz, c’est que du cœur du centre-ville, on garde un point de vue fabuleux sur l’océan. La belle bleue scintille sous le soleil, les premiers surfeurs ont déjà pris d’assaut les vagues. Normal : Biarritz est la capitale européenne du surf. Impossible de quitter Biarritz sans être passée par le Rocher de la Vierge où les vagues viennent se fracasser contre les rochers. Même si les noms très princiers et royaux des rues de la ville peuvent donner un côté un peu prétentieux à la ville, il en est rien. Une fois que vous vous mettez à discuter avec les gens du pays, ils vous conseillent facilement et vous tapent la causette autour d’un verre sans difficulté. Un dernier lieu est à explorer : Le phare. Grimpez en haut et vous découvrirez un paysage panoramique apaisant. Avec un brin d’air frais... Rafraichissant ! Les 248 marches qu’il faut monter, une vue absolument exceptionnelle sur toute le côte vous sera offerte. Un petit tour rapide au Musée d’art asiatique qui « vaut le détour ». Cette collection privée très didactique se laisse découvrir… Ce lieu est réputé pour être un des 5 plus beaux musées européens d’art oriental.
Le phare de Biarritz

Biarritz se veut chic et le cultive. Passer au musée de l'Océan pour en savoir plus sur le monde marin...

biarritz et sa plage de sable fin

Pour découvrir Biarritz

DORMIR A BIARRITZ

L’hôtel le Miramar est l’une des options les plus chics qu’il soit. Optez pour une suite côté phare, vous pourrez profiter du bruit des vagues et de la lumière. Magique en pleine nuit. Même s’il existe d’autres options dans la ville, c’est incontestablement l’une de nos préférées.
Chambre à partir de 129 euros.

MANGER A BIARRITZ

La Table Basque : Un restaurant classique si vous aimez la cuisine traditionnelle. Pour un peu plus d’originalité et de saveurs atypiques, direction le Ceviche restaurant où on vous servira forcément du ceviche, ce plat du Pérou à base de marinade de poisson. Autre lieu incontournable : La table des frères Ibarboures, un haut lieu gastronomique reconnu sur toute la région.

BOIRE UN VERRE A BIARRITZ

La côte basque : Sa situation en bord de mer en fait un hot-spot de l’été. On aime son ambiance chic et à la fois décontractée avec son âme résolument surfeuse.

Quoi voir  A BIARRITZ ?

Direction : les Halles où le marché aux poissons bat son plein. L’offre et la gentillesse des pêcheurs charment même si les odeurs n’encouragent guère à rester là. Juste à côté, le marché accueille les passants dans une ambiance conviviale et authentique. Midi sonne déjà, il est temps d’aller grignoter un morceau au Restaurant de L’Océan. La vue y est tout simplement magique. Le service, rapide et efficace. Si les spécialités du Pays Basque apparaissent sur la carte discrètement, elles font saliver d’envie. Craquage en vue !
bilbao et son musée guggenheim

2e étape : Bilbao

Au départ, il y avait un port dans la ville espagnole Bilbao. En 25 ans, Bilbao s’est transformé de l’intérieur. Aujourd'hui la Vieille Ville, « Casco Viejo » conserve les traditions et les signes d'identité de la ville. Vous ne pouvez manquer de visiter ce quartier où il est indispensable de flâner dans les rues, de se mêler aux habitants et de déguster des pintxos arrosés de bons vins.
Outre la rutilance du titan de Musée Guggenheim Bilbao, Bilbao ajoute à sa transformation urbaine la mutation environnementale grâce à la récupération de la Ría, le fleuve, âme de la ville.

DORMIR A BILBAO

L’hôtel Miro
Créé par le créateur catalan Antonio Miro et situé à mi-chemin entre le Musée Guggenheim et le Musée des beaux Arts, l’hôtel boutique Miro est l’option utile pour quiconque recherchant le style des chambres est moderne et minimaliste. Les coussins rouges pétard mettent en relief les moquettes noires et le blanc des murs. Ambiance artistique obligatoire. Le restaurant de l’hôtel propose uniquement le petit-déjeuner espagnol. Après avoir exploré la ville, réservez-vous la suite bien-être pour vous remettre de l’expérience. Un thé ou un café est offert.
Chambre à partir de 100 euros la nuit.

Manger à Bilbao

Il existe plusieurs options pour tout voyageur conquérant. Il y a le Mr. Marvelous, dernière nouveauté en l’état au design avancé avec son esprit ultra zen qui vous envoie de bonnes ondes. On vous recommande de tester les filets de saumon marinés maison ! Un régal. Tout simplement. Sinon l’expérience plus traditionnelle consiste à aller au Café Uruna, le café le plus ancien de la ville qui a acquis avec le temps une renommée qui dépasse le pays basque. Prenez des pintxos, des tapas (une tranche de pain garnie), sur le comptoir en marbre ou asseyez-vous à une table. Dans un total esprit mauresque !
Évidemment impossible de quitter Bilbao sans être passé par le restaurant étoilé Mina qui propose une cuisine élégante et mondiale. Forcément la cuisine ouverte inspire et vous pourrez peut-être entendre le chef et propriétaire du lieu Alvaro Garrido parler de ses nouveautés culinaires. 90% des plats proviennent des produits du marché qu’il fait tous les jours. Un menu à 55 euros est la meilleure option pour tout visiteur de goûter à une cuisine originale. De plus, impossible d’y manger deux fois la même chose puisque le menu change en fonction du marché. A tester obligatoirement.
Si vous êtes adeptes des pintxos, avancez jusqu’à la Plaza Nueva dans la ville médiévale. Les bars qui entourent la place carrée vous offriront ce qu’ils ont de mieux. Ambiance garantie ! Essayez le Victor Montes ou le Royal Blue Cafe Bar Bilbao.
Enfin une dernière expérience qui mérite le détour. Le Colombo est le genre d’endroit éclectique au design moderne. Testez les aubergines fris au miel et à l’houmous, suivi d’un steak avec un sauce soja et à l’huile de sésame. Vous nous en direz des nouvelles !

Coup de cœur pour Bilbao qui cultive l'art et la nature dans un environnement qui vaut le détour !

QUE VOIR A BILBAO ?

Bilbao doit beaucoup au Canadien Américain Franck O. Gehry. Situé sur le bord de la Rivière Nervion, le musée Guggenheim incarne la fusion de formes métalliques arrondies issues des industries qui jadis ont bâti la réputation de la ville. La collection permanente rassemble des œuvres de Rothko, Modigliani et Pollock alors que l’installation de la question du temps par Richard Serra est tout simplement sublime. A ne pas rater par conséquent.
Coût de l’entrée : 13euros.
 A cinq minutes de marche de là, vous trouverez le Musée des Beaux Arts. Y aller particulièrement si on est fan du style de Goya, d’El Greco ou si on a envie de découvrir les peintres basques José Arrué eet Aurélio Arteta. Autre point à ne pas oublier ! Philippe Starck, désigner avide de nouvelles expériences, a transformé un cave à vins en un centre d’exhibitions qui contient une bibliothèque, un cinéma, une salle de gym et un théâtre. Lee Alhondiga est porté par un énorme soleil artificiel. Le musée est fermé le lundi. Supporté par 43 colonnes, chacune incarnant un mouvement artistique différent. Depuis l’entrée de ce building impressionnant, vous pourrez voir les nageurs et les vestiaires de la piscine.

SHOPPER A BILBAO

Nichée au cœur de la ville ancienne, Quasaria est le genre d’endroit où aller si vous aimez les produits alimentaires de qualité. Bilbao n’est pas le genre de destination pour les fashionistas au vrai sens du terme. Mais vous pouvez toujours essayer Persuade qui propose des marques comme Issey Miyake et Comme des Garçons. Ou préférez la nouvelle boutique Trimmer, de style scandinave. Cette boutique café vend le travail de jeunes designers prometteurs comme Masscob ou Ôlend.
hôtel-des-beaux-arts
bilbao-restaurantes
San-Sebastian-Spain

3e étape : San Sébastian

La-baie-de-San-Sébastian

San Sébastien est une ville très agréable. Grimpez en haut du parc pour avoir une vue splendide sur la ville.

Dormir à San Sébastien

La baie de San Sébastian est un joyau à découvrir. Depuis les hauteurs des Monts Igueldo, Urgull et Ulia, un voyage surprenant et tout en relief pour les amoureux de destinations captivantes. Au cœur du Pays Basque se trouve à seulement à peine à 50 kms de la frontière française, San Sébastian. Avec ses romantiques bâtiments Belle Époque, son festival international du film et trois belles plages font San Sebastián un choix idéal pour les couples, les cinéphiles et les surfeurs. La ville est non seulement vénérée pour sa gastronomie, car pour chaque menu, il y a un pintxo tout aussi délicieux.

Maria Cristina
Nommé et inauguré par la Reine Maria Cristina d'Espagne, cet hôtel de luxe est un hommage à son héritage aristocratique. Somptueuse sellerie du lobby, sols en marbre originaux et lustres ornés évoquent le glamour d'antan, tandis que les chambres, décorées d’art contemporain coloré. Demandez une chambre avec balcon pour une vue sur la rivière Urumea. Les lits sont très confortables et les baignoires si profondes que vous risquez de ne plus vouloir en sortir !
Chambres à partir de 210€/nuit

Astoria7 hôtel
Inspiré par le Festival International du Film de San Sebastián, cet hôtel de charme dispose de
102 chambres dédiées aux étoiles de la télévision. Le décor est charmant, plus kitsch que glamour, un style hollywoodien moderne. Ne partez pas sans parcourir la bibliothèque de cinéma dans le hall et goûtez à l'excellent petit-déjeuner buffet.
Chambres à partir de 68€/nuit

Hôtel de Londres
Situé sur la promenade surplombant la baie La Concha, cet hôtel majestueux sert de point de repère à San Sebastián. Le bâtiment remonte à 1865. Les chambres sont confortables et évidemment offrez-vous une chambre avec une vue spectaculaire sur le bord de mer. Détendez-vous sur votre balcon et regarder les surfeurs locaux tester les vagues du soir avant le coucher du soleil.
Chambres à partir de 78€/nuit
 
Villa Soro
Élégante et discrète, cette villa du 19e siècle est une chaleureuse maison de campagne. La Villa Soro, c’est 25 chambres qui sont réparties entre deux bâtiments. Les deux maisons sont équipées de grands lits et de salles de bains spacieuses avec des produits Molton Brown.
Chambres à partir de 110€/nuit

MANGER A SAN SEBASTIEN

Manger à San Sebastian

ARZAK
Av Alcalde Elósegui, 273, 20015 San Sebastián-Donostia, Guipúzcoa
Le bâtiment qui accueille Arzak est une maison de famille. Huitième meilleur restaurant du monde, si vous êtes assez chanceux pour y aller quand les chefs cuisiniers Juan Mari et sa petite-fille Elena sont en résidence, alors vous serez témoin de la dynamique qu’il existe dans cette famille. On y sert une cuisine basque de pointe. Démarrez votre repas par un chorizo tonique servi avec un Schweppes. Vous nous en direz des nouvelles !
ATARI GASTROTEKA
Calle Mayor 18, 20013 Donosti / San Sebastian, Guipúzcoa
Situé dans l'ombre de l'église de la Vieille Ville Sant María, ce bar est l'endroit idéal pour prendre un verre en soirée. Vous y dégusterez des pintxos populaires. Rien d’extraordinaire cependant !
PLAZA DE LA CONSTITUCION
Toujours pleine d'activité, cette place colorée est le cœur de la vieille ville. Choisissez un des bars qui bordent les bords de la place et imaginez un instant ce qu’il pouvait bien se passer derrière les volets des balcons numérotés.

 Boire un verre

CÔTE
Ici, c’est du 100% jus local : Vin local, cidre local, bière locale. Vous pourrez également y déguster des cocktails dans ce bar intime avec un menu de boissons éclectiques dans une ambiance discrète. Commandez votre cocktail de choix - la plupart sont à 7 €.

L'adresse : Fermin Calbeton Kalea, 48, 20003 Donostia, Gipuzkoa

POKHARA
Situé dans le quartier de va-et-vient des Rois Catholiques, ce coin de bar mène une double vie. Le jour, c’est l’endroit idéal pour espionner les surfeurs locaux. La nuit, vous échangerez volontiers votre café pour un cocktail et de la musique électronique. Soyez sûr d'y arriver tôt pour avoir une place en terrasse.
L'adresse : Sanchez de Toca Kalea, 1, 20006 Donostia, Gipuzkoa, Espagne
 
BAR ALTXERRI
San Sebastián accueille un festival international de jazz chaque juillet. Ce bar de jazz et de blues propose des spectacles réguliers d’artistes locaux et internationaux. Leurs cocktails sont bons aussi.
L'adresse : Reina Regenta, 2, Donostia-San Sebastián

Conseils glanés ça et là

QUELQUES CONSEILS GLANÉS ICI ET LÀ

En été, San Sebastián est une destination populaire pour les jeunes du sud de la France, de Madrid et de Barcelone. Dans les mois d'hiver, vous risquez d'être pris entre cadres et surfeurs même si la saison n’est pas propice à une riche activité.

Pintxo vient du verbe « pinchar » en espagnol signifiant «pincer » et se réfère traditionnellement à la nourriture qui correspond à l'extrémité d'un bâton de cocktail. Aujourd'hui, pintxos peut signifier toute variété de petits plats ou amuse-gueules qui sont consommés socialement avec un verre de vin ou de bière. Ils ne sont pas à confondre avec tapas ; apprenez cette nuance dès le début...

COMMENT SE DÉPLACER

San Sebastián est une petite ville et vous pouvez facilement parcourir à pied. Pour ceux désireux de se déplacer un peu plus vite, optez pour le vélo. Sanse loue à des prix raisonnables des 2 roues et organise également des visites en vélo de montagne pour les groupes. Les taxis sont faciles à trouver.

 COMMENT ALLER ICI

Il n'y a pas de vols internationaux à l'aéroport de San Sebastián, ainsi mouche à Bilbao ou Biarritz à la place. Bilbao est situé à une 1h 30min et de route de la ville, et si vous choisissez de ne pas louer une voiture, puis il y a les transferts communs avec la compagnie de bus PESA qui partent de l'extérieur du terminal. Biarritz est plus proche à 30 minutes, mais n’est pas desservie par de nombreuses compagnies aériennes.
Magazine voyage 2 mini

Une de Jet-lag Magazine 2

Ours mini

Ours Magazine 2

L'édito de Jet-lag Magazine 2 mini

Edito Magazine 2

Sommaire de Jet-lag Magazine 2 mini

Sommaire Magazine 2

Contributeurs de Jet-lag Magazine mini

Contributeurs Magazine 2

Voyager mini

Voyager

DECOLLAGE IMMEDIAT MAGAZIN...

L'hôtel Philéas à Paris

L’hôtel Philéas à...

Dormir en France

3 ADRESSES QUI VALENT LE ...

La casa na areia au Portugal

La Casa na areia au Portug...

Dormir dans le monde mini

3 hôtels distingués dans...

Manger

Manger

Se relaxer

3 spas pour se relaxer

Shopper mini

Shopper

Se cultiver mini

Se cultiver

Se déplacer mini

Se déplacer

Se mettre à l'heure dans Jet-lag Magazine 2 mini

Se mettre à l’heure...

Vider son sac mini

Vider son sac Magazine 2

aéroport

Travailler en voyageant

enfant parent

Baby-blues

Capitole Toulouse

48 heures à Toulouse

grande plage de Biarritz

Sur la route du pays basqu...

Quoi emporter dans sa valise pour Toulouse ? mini

Quoi emporter dans sa vali...

Le vin bercé par les vagues

Le vin bercé par les vagu...

Egiategia, le vin basque issu des vagues

Egiategia, le vin basque i...

Quoi mettre dans la valise pour le pays Basque ? mini

Quoi mettre dans la valise...

inde

LE RAJASTHAN EN INDE, UN V...

A l’eau

Kitesurf à Leucate

Kitesurf à Leucate

Surf à Biarritz mini

Surf à Biarritz

Relax pour un spa à St Cyprien mini

Relax pour un spa à St Cy...

L'indispensable de la valise

L’indispensable de la va...

Beauty-trips mini

Beauty-trips Magazine 2

Beauty-trips mini

La trousse de toilette de ...

Hotspots

Hot spots

Un petit mot à ajouter ?